Skip to main content
Ontario Parks

Pagayage dans les parcs de l’Ontario

Les parcs de l’Ontario offrent des possibilités sans pareilles de faire du canotage dans des endroits où vous serez entouré de beauté naturelle et de paysages qui sont demeurés inchangés depuis des siècles. Grâce à plus de 7 500 emplacements de camping intérieurs, dont bon nombre sont accessibles seulement par canot ou kayak, Parcs Ontario est le plus grand fournisseur d’activités récréatives de plein air en Ontario.

Plus de 75 parcs provinciaux louent des canots et des pourvoyeurs régionaux louent aussi des canots ainsi que de l’équipement et offrent des excursions entièrement guidées. Le personnel des parcs et des pourvoyeurs régionaux peuvent aussi aider à la planification d’excursions. Consultez les pages sur les parcs du présent site Web pour savoir quelles cartes sont disponibles. Assurez-vous aussi de vos compétences en canotage, le camping en arrière-pays et l’excursion.

Peu importe votre niveau de compétence – votre prochain voyage de camping peut inclure du canotage. Consultez nos listes d’activités (provide link) pour savoir quels ateliers spéciaux ou programmes vous aideront à dépasser vos limites – explorez, apprenez et ne manquez pas de montrer vos photos et de raconter vos expériences!

Canotage facile!

Lorsque vous planifierez votre prochaine visite – que ce soit pour la journée ou pour plus longtemps, songez à ajouter une expérience de canotage - dépassez vos limites! Jetez un coup d’œil sur nos emplacements avec rampe de mise à l’eau et nos embarcations à louer. Nous avons tout ce dont vous aurez besoin pour profiter d’une agréable sortie sur l’eau! Notre localisateur de parcs qui est un outil pratique vous permet de trouver les parcs offrant les commodités et les services qui vous sont nécessaires pour commencer votre excursion.

Vous pouvez trouver des endroits où il est facile de faire du canotage dans la plupart des parcs provinciaux. Explorez les rivières à méandres qui vous donneront d’excellentes occasions d’observer la faune. La rivière Bonnechere est un très bon endroit pour faire du canotage en famille. Le long de sa rive, vous pourrez observer une végétation intéressante et avoir la chance de voir des tortues, des poissons, des canards et des cerfs. Les cabanes familiales à Bonnechere sont fantastiques pour une escapade! Jetez aussi un coup d’œil sur Emily , au nord-est de Toronto, qui est un endroit parfait pour les canoteurs novices. Les terrains marécageux le long de la large rivière Pigeon sont l’habitat d’un grand nombre de grenouilles et d’oiseaux rares. Si vous n’avez pas de canot, vous pouvez en louer un au magasin du parc.

Les lacs sans bateaux à moteur sont paisibles et sont faciles à pagayer pour les canoteurs novices et les amoureux de la nature. La série de lacs pittoresques du parc Esker Lakes, le beau lac tranquille Kettle’s du parc Awenda ou les eaux calmes du lac Caliper dans le nord-ouest de l’Ontario offrent la possibilité de se détendre pendant une journée de canotage. Certains parcs comme Silent Lake offrent d’excellentes bases principales à explorer. Détendez-vous en pagayant doucement sur le lac Silent de 2,5 km. Les lacs adjacents Quiet et Soft sont accessibles (selon les niveaux d’eau) au moyen d’un court portage.

De plus en plus de parcs commencent à offrir des programmes de formation – notamment Earl Rowe où vous pouvez apprendre à faire du canotage. Ne manquez pas de vérifier quelles sont les principales activités de chaque parc. Le personnel des parcs est aussi une excellence source pour obtenir des conseils sur le canotage et les services disponibles.

Apprendre à faire du canotage dans l’arrière-pays

Vous avez peut-être confiance en votre capacité de canotage en eau calme – mais aimeriez-vous les tester dans l’arrière-pays? Pacs Ontario offre une gamme de parcs qui offrent des emplacements de camping accessibles en canot, des sentiers de portage balisés et un milieu paisible à une courte distance d’où vous mettez votre embarcation à l’eau. Les services minimaux des emplacements en arrière-pays comprennent habituellement des emplacements de camping balisés, des cabines de toilette et des foyers. Certaines de ces destinations peuvent être achalandées, mais pour les nouveaux pagayeurs en arrière-pays, cela peut aussi être rassurant!

Dans le parc Charleston Lake, dix emplacements de camping intérieurs offrent des possibilités d’accès diverses – de dix minutes à deux heures de canotage. Tous les emplacements sont équipés de trois plateformes désignées pour recevoir des tentes, d’une table à pique-nique, d’un foyer et de latrines. Il s’agit d’emplacements idéaux pour les visiteurs souhaitant découvrir un aspect différent du parc ou pour ceux qui veulent parfaire leurs compétences en camping intérieur. Dans les parcs comme Grundy Lake ou Rushing River, des pourvoyeurs avoisinants emporteront les canots à la rampe de mise à l’eau. À une courte distance à la pagaie du débarquement du lac Grundy, vous pouvez vous rendre à neuf terrains de camping intérieurs. Il existe aussi la possibilité de nombreuses excursions plus longues. Rushing River est un parc populaire pour les résidants de Winnipeg qui sont à proximité. Dans ce parc, les campeurs peuvent se faire livrer des canots et suivre des itinéraires de canotage qui varient entre 32 et 103 kilomètres. Obatanga est le point de départ parfait pour une excursion de canotage sur un réseau de 32 lacs, rivières et ruisseaux reliés entre eux offrant un accès facile aux emplacements de camping situés en zone intérieure à proximité de la route Transcanadienne (route 17). Il n’est pas nécessaire de réserver, car ces emplacements sont disponibles selon l’ordre d’arrivée.

L’un des plus récents parcs provinciaux exploités, Kawartha Highlands est le plus grand parc au sud du parc Algonquin. Choisissez un des six points d’accès qui sont tous situés dans la région de chalets du centre de l’Ontario. Un ou deux portages et vous vous sentirez loin de tout. De l’eau chaude, de beaux emplacements de camping et un paysage magnifique avec des ciels noirs pour observer les étoiles vous attendent.

Une autre destination populaire pour le camping en arrière-pays est le parc Massasauga au sud de Parry Sound. Des lacs intérieurs paisibles aux îles balayées par le vent de la baie Georgienne, le paysage splendide attire des pagayeurs depuis des générations. Les 135 emplacements de camping sont accessibles seulement par voie navigable.

Aimeriez-vous améliorer vos compétences en arrière-pays? Le parc Frontenac est très bien connu pour ces programmes de formation dans le cadre desquels les campeurs et les canoteurs peuvent apprendre comment être à l’aise en arrière-pays et aimer y faire des excursions. Consultez la section sur les activités du site Web du parc pour obtenir des détails sur les programmes.

Pagayez à travers l’histoire

Parcs Ontario protège certaines des destinations de canotage les plus naturelles. Les paysages sont demeurés inchangés pendant des siècles. Dans le groupe des parcs Temagami, le terme « Nastawgan (mot ojibway) fait référence aux anciens sentiers, créés et empruntés par le peuple Anishinawbeg ou les Premières nations. Vous découvrirez que ces sentiers sont encore utilisés aujourd’hui et relient de nombreux lacs et points d’attrait. Voyager en canot dans l’arrière-pays permet aux canoteurs d’accéder à des sites culturels spéciaux, notamment à des peintures sur roche, appelées pictogrammes, effectuées par les autochtones. Le parc Bon Echo protège le plus grand regroupement de peintures sur roche algonquiennes trouvées sur un seul site à l’est des montagnes Rocheuses. Il est facile de traverser le lac Mazinaw en canot pour voir cette collection de plus de 260 pictographies.

Il est possible de traverser l’Ontario en canot et les rivières historiques Mattawa et French Rivers étaient deux des premières routes importantes pour les Premières nations, les explorateurs français, les commerçants de fourrures et les voyageurs. Les deux rivières sont protégées par le réseau de Parcs Ontario et la rivière French a été la première à être désignée comme rivière du patrimoine canadien. Le parc provincial Samuel de Champlain porte le nom du célèbre explorateur et cartographe qui a atteint la Huronie en 1615 en passant par la rivière Mattawa. Les visiteurs de ce parc pourront participer à des programmes d’été spéciaux qui consistent notamment à pagayer un canot de voyageur de 10 m (30 pi). Le centre d’accueil vaut d’ailleurs la peine de s’y arrêter. Si l’histoire et l’architecture vous intéressent, le centre d’accueil de la rivière French vaut aussi la peine d’être visité.

Les parcs provinciaux le long du site du patrimoine mondial du canal Rideau comprennent Murphys Point et Rideau River. Les canoteurs et les kayakistes peuvent utiliser le parc comme base de camp pour explorer de nombreux sites intéressants où ils peuvent se rendre avec leurs embarcations. Visitez et cliquez sur les guides de canotage 8 et 9 pour connaître les itinéraires de canotage recommandés et les suggestions d’endroits intéressants sur le Grand Lac Rideau.

Excursions en rivière : nature sauvage et eau vive

L’émotion forte de pagayer en eau vive dans la nature sauvage attire beaucoup de personnes dans les parcs de l’Ontario. La rivière Spanish est une des préférées des nouveaux adeptes du canotage en eau vive. Une variété d’itinéraires ainsi que la possibilité de suivre l’itinéraire de Grey Owl attirent des canoteurs ayant différents niveaux de compétence. La rivière Missinaibi est une rivière du patrimoine canadien en raison de l’importance de son rôle dans l’histoire des Autochtones et de la traite des fourrures, dans l’exploitation forestière et de son patrimoine naturel écologique et géologique exceptionnel. Ce parc ontarien d’une longueur de 500 km protège un des itinéraires de canotage les plus longs et les plus réputés au monde.

L’accès à de nombreuses rivières nordiques est rendu facile par train. VIA Rail offre un service de fourgon à bagages appelé « Budd Car » – un fourgon spécial qui peut contenir des canots et de l’équipement. Les canoteurs indiquent la borne kilométrique où ils veulent se rendre, ils peuvent débarquer du train ou y remonter à l’endroit de leur choix. Les excursions en canot sur les rivières Missinaibi, Spanish ou Sand dans le parc provincial Lake Superior – qui est adjacent au Algoma Central Railway - sont toutes accessibles par train.

Les canoteurs d’expérience sont attirés par l’itinéraire de canotage de la rivière Dog dans le parc Obatanga, un itinéraire audacieux en milieu sauvage et en eau vive menant au lac Supérieur. Soyez prêt à faire de nombreux portages! Si vous aimez les chutes, essayez la rivière Makobe au printemps! Il s’agit de l’une des rivières d’eau vive sauvages qui coulent des eaux d’amont du parc provincial Lady Evelyn-Smoothwater faisant partie du groupe de parcs Temagami.

Destinations de canotage célébrées

Des centaines de lacs reliés par d’anciens sentiers sous des ciels étoilés où on peut entendre l’appel des huards et l’eau couler doucement sur la rive d’un emplacement de camping parfait. Ces expériences sont célébrées en peintures, en musique et en littérature. Parcs Ontario protège et gère un nombre infini de ces endroits spéciaux. Explorez-les par vous-même ou profitez des services d’un pourvoyeur pour simplifier votre excursion!

Les trois plus grands parcs sauvages dans le nord-ouest de l’Ontario, Woodland Caribou, Wabakimi et Quetico, offrent ensemble des itinéraires de canotage de plus de 5 000 km sur plus de 18 000 kilomètres carrés. Dans ces parcs, les canoteurs peuvent se déplacer pendant des jours dans un environnement sauvage – de vraies excursions de toute une vie!

Vous y trouverez une forêt boréale intacte et aurez beaucoup d’occasions d’observer la faune et de pêcher avec quelques autres canoteurs. Les emplacements en arrière-pays sont primitifs et souvent non balisés. Pour les personnes qui désirent un peu plus de soutien – des pourvoyeurs peuvent tout fournir dont des canots à louer, des excursions guidées et des cabines isolées.

En Ontario, les paysages iconiques ont été célébrés par des artistes comme le Groupe des sept. Les 645 kilomètres carrés du parc provincial Killarney avec ses collines de quartzite blanc iconiques et ses plus de 50 lacs d’eau cristalline bleue sont parmi les plus souvent représentés en peinture. En fait, l’Ontario Society of Artists, dirigée par Franklin Carmichael, a contribué à la création de ce parc provincial. Le parc provincial Algonquin, capturé par l’immortel Tom Thomson, est le plus vieux parc de l’Ontario. Il compte 29 points d’accès et plus de 2 000 itinéraires de canotage en arrière-pays. Des voyageurs de partout dans le monde viennent au parc Algonquin et profitent de commodités complètes incluant les services de pourvoyeurs, des lieux de villégiature et des pavillons ainsi que de nombreuses cabanes dispersées dans le parc. Il est facile de trouver ce qui correspond à votre niveau d’aventure.

Le groupe de parcs Temagami forme un réseau de portages de 2 400 km. Cette région comprend le point le plus élevé de la province (Ishpatina Ridge) et offre plus de 6 000 ans d’histoire autochtone. Comme c’est souvent le cas avec les itinéraires de canotage des parcs Temagami, il existe de nombreuses possibilités de rallonger les excursions en arrière-pays en les combinant avec d’autres itinéraires dans les parcs provinciaux, dans les réserves de conservation et sur les terres publiques.

Le kayak de mer est toujours de plus en plus populaire. Les kayaks sont des embarcations parfaites pour explorer les plus grands cours d’eau et pour accéder aux côtes rigoureuses de la baie Georgienne en passant par les parcs provinciaux Killarney, French River, Killbear et Massasauga. Les photographes et les peintres capturent souvent les pins magnifiques balayés par le vent, les îles de roches lisses, les falaises escarpées et les plages isolées. Plus au nord, le petit terrain de camping de Rainbow Falls à Rossport est un bon point de départ pour que les kayakistes de mer puissent explorer la côte du lac Supérieur. Dans le sud de l’Ontario, bon nombre de visiteurs aiment pagayer le long des marais protégés du parc provincial Long Point – une réserve et un terrain de camping dans une biosphère mondiale parmi les dunes qui se trouvent le long de la plage sablonneuse de 1,5 km.