Skip to main content

Misery Bay

Birding

Misery Bay est un endroit très diversifié où se trouve un grand nombre d’habitats d’oiseaux différents. Les ornithologues enthousiastes et les observateurs d’oiseaux pourront voir de nombreuses espèces de fauvettes qui fond leur nid dans le parc, comme la paruline du nord, la paruline verte et jaune à gorge noire, des oiseaux-mouches comme le tyran tritri, des moineaux comme le bruant des plaines et le bruant de Le Conte, ainsi que le rare pygargue à tête blanche ou la grue du Canada.

Randonnées pédestres

Le parc Misery Bay offre plus de 15 km de sentiers de randonnée, une promenade et une plate-forme d’observation d’oiseaux qui donne sur les terres humides.


Sentier côtier de l’alvar - Niveau : intermédiaire - Longueur : 8 km (boucle)
Le sentier côtier de l’alvar forme une longue boucle qui révèle les caractéristiques naturelles de la partie est du parc. Le sentier part du Centre d’accueil, continue son parcours le long d’anciennes plages glaciaires puis sur un terrain de dolomie, pour enfin parvenir au rivage actuel. À partir de là, le sentier parcourt près de 3,5 km le long de l’alvar côtier du lac Huron jusqu’au croisement avec le sentier Mac’s Bay. À cette intersection, le sentier côtier de l’alvar se dirige vers le nord pour longer une crête glaciaire sur le rivage avant de revenir au Centre d’accueil.

Sentier intérieur de l’alvar - Niveau : facile - Longueur : 5 km (boucle)
Le sentier intérieur de l’alvar mène à travers des peuplements forestiers mixtes, des plages glaciaires anciennes et une variété de terrains d’alvars ouverts. Plutôt court, ce sentier en boucle offre plusieurs segments d’interprétation et notamment sur l’habitat associé à la plupart des plantes rate ou menacées qu’abrite le parc : l’hyménoxys herbacé, la mentzélie à tiges lisses, le chardon de Hill et le chardon de Pitcher. Le randonneur peut aussi emprunter un court embranchement qui mène au sentier côtier de l’alvar.

Sentier Misery Bay - Niveau : intermédiaire/difficile - Longueur : 5 km (boucle jusqu’au point de départ)
Le sentier Misery Bay commence son parcours à l’endroit où le sentier côtier de l’alvar atteint le littoral du lac Huron. Traversant les terres humides du fond de la baie, le sentier s’étend le long d’un merveilleux épandage fluvioglaciaire sablonneux pour se diriger vers la partie occidentale du parc. Étant donné que les terres humides sont très fragiles, veuillez demeurer sur le sentier! Quand le sentier aboutit dans la partie ouest du parc, il se divise en deux boucles qui traversent chacune la plus grande surface d’alvar ouvert du parc. Anciennes plages glaciaires, alvars, blocs glaciaires, plantes rares et intéressantes, stries glaciaires, lapiaz et blocs erratiques ne sont que certains exemples des particularités de ce parcours.

Sentier Mac’s Bay - Niveau : facile - Longueur : 2 km (retour au point de départ)
Le sentier Mac’s Bay, qui part du tronçon est du sentier côtier en direction de la réserve de conservation Mac’s Bay, traverse des peuplements ombragés de cèdres, parcourt un paysage d’alvar perturbé, puis longe un escarpement avant d’aboutir au rivage de Mac’s Bay. Ouvert et marécageux, le littoral est un endroit privilégié pour l’observation d’oiseaux. Les caractéristiques associées au sentier incluent des alvars de petite envergure, des lapiaz, des blocs erratiques, une crête glaciaire sur le rivage et, bien entendu, la réserve de conservation Mac’s Bay.

* Veuillez noter que toutes les distances sont approximatives.

Sensibilisation au patrimoine naturel

Les programmes éducatifs sur le patrimoine naturel sont offerts par les amis de Misery Bay. Depuis les colonies d’alvars rares à l’échelle mondiale aux terres humides de Bayhead importantes pour la province, le parc accueille un certain nombre d’espèces à risque, toutes faisant l’objet des divers programmes.  

Les amis de Misery Bay offrent plus de 50 programmes éducatifs durant l’été, les activités se déroulant au centre d’accueil du parc. Pour de l’information sur les programmes, veuillez visiter leur site Web.