Skip to main content
Ontario Parks
Parc Provincial Murphys - la mine Silver Queen

Apprendre

Le monde qui vous entoure stimule-t-il votre curiosité? Avez-vous le goût d'apprendre sans cesse de nouvelles choses? L'éducation est un sujet qui nous tient très à cœur chez Parcs Ontario : cela fait partie intégrante de notre mission (mais c'est aussi une activité qui nous donne beaucoup de plaisir!). Que vous soyez âgé de six ou de soixante-six ans, que vous aimiez apprendre seul ou au sein d'un groupe, nous avons pour vous des activités à vous suggérer. Voici donc un petit échantillon des nombreuses choses qu'offrent les parcs de l'Ontario.

Des paysages époustouflants

Pourquoi le parc Sandbanks a-t-il une des plus belles plages du lac Ontario? Vous le découvrirez en participant à l'une des randonnées guidées qu'organise régulièrement le parc. Vous verrez comment la barre et les dunes de sable de la flèche littorale du parc ont été formées. Vous verrez quels sont les animaux et les plantes qui vivent sur les dunes, et les effets que les activités humaines ont eus sur la région.

Saviez-vous que l'endroit où se trouve aujourd'hui le parc Rock Point était il y a plus de 350 millions d'années un récif corallien? Le personnel des programmes éducatifs du parc vous montrera à trouver les fossiles de créatures qui peuplaient autrefois cet ancien milieu tropical.

Ceux qui viennent pour la première fois au parc Killarney sont frappés par le contraste que présente le quartzite blanc des montagnes La Cloche contre le granit rose des collines environnantes. Vous voulez savoir comment cela a été créé et l'effet que les glaciers ont eu sur ce paysage? Pourquoi ne pas venir à une soirée de découverte à l'amphithéâtre du parc?

Une faune magnifique

Une visite dans un parc de l'Ontario nous donne souvent l'occasion de voir des animaux que nous n'avons pas la chance de voir tous les jours. Des interprètes de la nature vous enseigneront plein de choses sur ces animaux, dont bon nombre sont menacés.

Le parc Killbear abrite le seul serpent venimeux de l'Ontario, le serpent à sonnette massasauga. Cet animal très farouche est pourtant souvent méconnu et craint. Le parc donne régulièrement des exposés sur les serpents. Ce serait pour vous une excellente occasion d'en apprendre davantage sur le massasauga, une espèce en voie de disparition, et d'autres reptiles en péril.

Vous préférez les plumes aux écailles? Chaque semaine en été et tous les week-ends au printemps, le parc Presqu'ile organise des randonnées guidées pour eux qui veulent observer les oiseaux. Le parc est d'ailleurs un endroit hors pair pour l'observation des oiseaux, et beaucoup de gens y viennent pour les migrations du printemps et de l'automne. Pour les nouvelles les plus récentes, allez voir le babillard du parc. Y sont indiqués les oiseaux qui ont été vus récemment.

En août, le parc Algonquin présente une activité de renommée mondiale : la soirée Wolf Howl (hurlement du loup). Les visiteurs viennent de très loin, non pas pour voir des loups, mais pour les entendre. Après une introduction, où vous apprendrez toutes sortes de choses sur le loup du parc, dont l'écologie de son habitat et l'idée différente que nous avons de lui aujourd'hui, les naturalistes du parc vous amèneront à un endroit où vous devrez rester silencieux. Les naturalistes imiteront alors le hurlement du loup, et vous entendrez les loups leur répondre. Le hurlement envoûtant des loups adultes et les glapissements des louveteaux sont parmi les plus belles aventures qu'offre le parc Algonquin.

De nombreux parcs fourmillent d'activités après la tombée du jour! Peut-on imaginer une plus belle façon d'explorer le royaume de la faune nocturne que de se joindre à une randonnée de nuit dirigée par un naturaliste du parc The Pinery? Vous verrez le petit polatouche (écureuil volant), un animal farouche, et pourrez hululer avec les hiboux et découvrir les mystères de la luciole.

Pour les amateurs d'histoire

historical characters

L'histoire vous passionne? Quand on pense aux parcs provinciaux, on imagine souvent de magnifiques paysages naturels. Mais saviez-vous que les parcs de l'Ontario ont aussi pour mission de protéger et de faire connaître leur histoire culturelle? Les récits et témoignages des Premières Nations et des premiers explorateurs européens, le commerce de la fourrure, l'exploitation forestière et les activités pionnières sont tous représentés dans les parcs de l'Ontario.

Le parc Samuel de Champlain est situé sur la Mattawa, une rivière du patrimoine canadien qui était autrefois un point de jonction crucial sur la route du commerce entre Lachine (Montréal) et le lac Supérieur. Les personnes qui viennent au parc sont invitées à assister aux « nuits des esprits », où Samuel de Champlain, Étienne Brûlé, Frances Hopkins et d'autres personnages historiques réapparaissent et racontent leurs récits. Le centre d'accueil les invite aussi à découvrir le rôle joué par le commerce de la fourrure et les premiers contacts entre Autochtones et Européens.

Le parc Wasaga Beach vous invite à visiter son centre d'accueil et le site historique de l'île Nancy, où sont conservés les restes de la coque du HMS Nancy. Le Nancy a fait partie d'un moment charnière de la guerre de 1812, qui aida à définir les frontières actuelles du Canada. Le personnel du parc vous racontera le récit du Nancy et donnera vie à son équipage! Vous pourrez aussi regarder une vidéo primée, visiter le site historique, participer à une démonstration de tir au mousquet et au canon, et dialoguer avec des personnages de l'histoire de Wasaga.

Il est difficile d'imaginer les emplacements de camping du parc Neys entourés de fil de fer barbelé et gardés jour et nuit par des sentinelles. C'était pourtant le cas durant la Deuxième Guerre mondiale, quand le parc d'aujourd'hui était le lieu du camp de prisonniers de guerre no 100. Le centre d'accueil met en lumière ce chapitre de l'histoire du parc.

murphy point mine

Il y a une centaine d'années, la mine Silver Queen, au parc Murphys Point, était parmi de nombreuses mines de la région qui fournissaient du mica pour la fabrication de matériaux isolants et de fenêtres résistantes à la chaleur. Aujourd'hui, les visiteurs, coiffés d'un casque de sécurité, peuvent descendre dans la mine, visiter le bâtiment-dortoir des mineurs et voir un wagonnet à minerais de l'époque.

La voûte céleste

Bien que le ciel la nuit ne soit pas techniquement « dans » un parc, l'absence de lumières urbaines nous permet d'apprécier le ciel d'une façon complètement différente. Les étoiles semblent y être plus brillantes et plus nombreuses.

Le parc Killarney vous invite à passer une belle soirée à son observatoire. Grâce à son programme « astronome à demeure » (Astronomer in Residence), les campeurs apprennent l'importance d'un ciel sombre et sont initiés à l'astronomie d'amateur et à l'utilisation d'un télescope.

De nombreux autres parcs offrent en été des nuits d'astronomie. Ces activités sont souvent animées par des membres de la Société royale d'astronomie du Canada. Il y a généralement des télescopes que peuvent se partager les visiteurs.

Des randonnées « pédagogiques »

Bon nombre des sentiers dans les parcs de l'Ontario ont été conçus pour qu'ils servent aussi d'outils pédagogiques. Certains ont leur propre petit guide de découverte ou des panneaux d'interprétation.

Au parc Bonnechere, prenez le sentier McNaughton pour « remonter dans le temps ». Votre aventure commencera à la machine à remonter le temps de l'île Turtle (Turtle Island Time Machine). Lorsque vous progresserez ensuite d'une station à la suivante, vous apprendrez diverses choses sur les patrimoines naturel et culturel de la petite rivière Bonnechère, apprendrez une leçon tirée de l'expérience ancestrale des Premières Nations, visiterez une plage ancienne et verrez une hutte de castors.

Le sentier de découverte de la nature du parc Pancake Bay commence le long de la rive spectaculaire du lac Supérieur, passe par d'anciennes crêtes de sable aujourd'hui peuplées d'arbres, traverse une zone humide et aboutit à un ruisseau sinueux et peu profond. Vous verrez en chemin un rocher de conglomérat âgé d'un milliard d'années. Vous ne savez pas ce que c'est? Ne vous en faites pas, car des panneaux d'interprétation sont installés ici et là pour expliquer certaines caractéristiques naturelles que vous verrez le long du sentier.

Au parc Potholes, des panneaux d'interprétation aux couleurs éclatantes vous transporteront à une époque, il y a 10 000 ans, quand l'eau de fusion de glacier avait charrié d'énormes blocs de pierre. Le puissant mouvement tourbillonnant des grosses pierres entraînées par le courant avait percé des « marmites de géant » dans l'assise rocheuse et sculpté le paysage. Les panneaux d'interprétation décrivent aussi la végétation (d'importance provinciale) qui est associée aux modelés glaciaires.

Le sentier Wendat du parc Awenda's commence au lac de Kettle, qui aurait été formé par la fusion graduelle d'un gros bloc de glace laissé par le recul des glaciers. C'est aujourd'hui un endroit où adore nicher le carouge à épaulettes, et le grand héron est souvent vu dans les marais autour du lac. Le sentier passe à côté des fondations de la maison et de l'étable de la ferme Brabant. Les tentatives d'agriculture dans cette région, dans les années 1930 et 1940, ont échoué parce que le sol y est pauvre et sablonneux.

Acquérir des compétences

learn to camp logo

Les parcs de l'Ontario sont formidables pour nous faire connaître le milieu qui nous entoure, mais ils peuvent aussi nous faire apprendre de nouvelles activités de plein air. SI vous n'avez jamais campé, le programme Apprendre à camper vous enseignera les rudiments de cette belle activité et fera de vous un campeur plein d'assurance. Vous voulez acquérir des compétences plus avancées? Le parc Frontenac offre un éventail d'ateliers et de programmes de certification qui vous apprendront à voyager sans danger en pleine nature sauvage.

Pour de plus amples renseignements

  • L'outil de recherche Pour trouver un parc vous aidera à trouver les parcs qui ont un centre d'accueil ou qui offrent des programmes de découverte du patrimoine naturel.
  • La page Activités spéciales vous aidera à trouver les festivals et certains des programmes éducatifs qu'offrent les parcs de l'Ontario.
  • Une fois à un parc, allez voir le babillard. Vous y trouverez le calendrier des prochaines activités éducatives.

Centres d'accueil

Bon nombre des grands parcs de l'Ontario ont un centre d'accueil. Il s'agit d'un bâtiment dont la vocation est de favoriser, par des objets, des panneaux éducatifs et d'autres ressources, une compréhension approfondie du parc et de son histoire naturelle et culturelle.

Le centre d'accueil du parc Sleeping Giant présente une exposition interactive qui nous fait découvrir l'histoire naturelle et culturelle de la péninsule Sibley. Il y a même un modèle réduit de la mine de l'îlot Silver.

petroglyphs

Au parc Petroglyphs, le centre d'interprétation (Learning Place) nous explique l'importance spirituelle pour les Premières Nations des « roches qui enseignent » et l'intérêt que cet endroit représente pour tout le monde en Ontario. L'exposition a été créée par Parcs Ontario, en étroite collaboration avec la Première Nation de Curve Lake.

Le centre d'accueil du parc Algonquin raconte l'histoire naturelle et humaine du parc. Le musée du bûcheron du parc Algonquin raconte l'histoire de l'exploitation forestière, de ses débuts, à l'époque du bois équarri, jusqu'aux dernières grandes draves.

French River Visitor Centre

Le centre d'accueil de la rivière des Français fait le récit de ce cours d'eau historique dans la salle d'exposition « Les voix de la rivière ». L'exposition interactive nous fait parcourir toute la rivière, dans l'espace et dans le temps, et nous fait découvrir les relations entre elle et les Autochtones, les explorateurs, les commerçants de fourrures et les missionnaires. Le bâtiment a remporté plusieurs prix d'architecture.

Utilisez l'outil de recherche Pour trouver un parc pour trouver un ou plusieurs centres d'accueil.